Nous utilisons des témoins à des fins d’analyse du Site Web, de statistiques, de profilage et de reciblage publicitaire. Nous pouvons aussi partager de l’information sur votre utilisation du Site Web avec nos partenaires publicitaires et analytiques. Vous pouvez désactiver les témoins dans les paramètres de votre navigateur à tout moment. Politique de confidentialité .
FERMER X
 Dans Blogue, Fax, FoIP, ROI

Il y a une discussion que votre opérateur téléphonique veut à tout prix éviter d’avoir avec vous : le montant réel que vous dépensez en lignes de fax analogiques.

Vous payez chaque mois pour des lignes de fax analogiques dont vous n’êtes même pas certain(e) de l’utilité. En admettant qu’elles soient utilisées – connaissez-vous vraiment le nombre d’appels par ligne analogique qui sont passés et reçus ? Le calcul est assez simple : le coût des lignes de fax analogiques multiplié par le nombre de lignes de fax analogiques (coût x quantité) vous donne le montant que votre ligne vous coûte chaque mois. Rajoutez à cela le coût des appels longue distance, et vous serez surpris de réaliser à combien s’élève la note, juste pour pouvoir envoyer et recevoir des appels par ligne analogique.

À présent, imaginons un scénario. Une petite ou moyenne entreprise qui possède 10 télécopieurs doit payer en moyenne 50 $ par mois pour chaque appareil. Cela équivaut à 500 $ par mois (soit 6 000 $ par an), uniquement pour la ligne de fax analogique, qui n’est peut-être même pas utilisée. Ajoutez-y le coût de chaque appareil de fax, des fournitures et des appels longue distance, et votre dépense réelle avoisine les 10 000 $ par an. Cette dépense d’exploitation vous paraît-elle justifiée ?

Vous ne serez certainement pas non plus ravi(e) d’apprendre que la plupart des lignes de fax analogiques sont installées davantage par souci de commodité que par réelle utilité. C’est sûr qu’à un moment donné on a dû ressentir le besoin de disposer de fonctionnalités de fax, et la seule solution viable impliquait l’utilisation d’un télécopieur doté d’une ligne analogique. Mais le fait est que la plupart des télécopieurs restent inutilisés 90 % du temps.

Dans l’environnement de travail actuel, la nécessité de recevoir et d’envoyer des fax est bel et bien toujours présente, mais il existe des solutions beaucoup plus rentables pour combler ce besoin. La meilleure façon de réduire les coûts liés à l’utilisation du fax est de migrer vers un service de fax. Le service de fax, c’est la garantie de fonctionnalités et de paramètres améliorés, d’une meilleure accessibilité, et d’une expérience de l’utilisateur optimale en tous points. Et grâce au transfert des numéros, vous pouvez conserver votre numéro de fax actuel.

Alors, lorsque vous aurez un peu de temps libre – et on en a tous, non (roulement des yeux) ? – faites juste le calcul. Si vous avez la possibilité de réduire vos frais en échange d’une expérience de fax améliorée, qu’est-ce qui vous en empêche?