Nous utilisons des fichiers témoins (communément appelés « cookies ») pour assurer la meilleure expérience personnalisée possible sur notre site, et pour collecter des informations sur la façon dont les visiteurs utilisent notre site. Si vous continuez sans modifier vos paramètres, nous supposerons que vous êtes d'accord pour recevoir des fichiers témoins en provenance du site Web de XMedius. Vous pouvez désactiver les fichiers témoins dans les paramètres de votre navigateur à tout moment, cependant veuillez noter que certaines parties du site ne fonctionneront pas correctement si vous les désactivez.

Pour plus de renseignements sur la façon dont nous utilisons les fichiers témoins, consultez notre politique de protection de la vie privée.
FERMER X
 Dans Blogue, Communications Unifiées, Productivité, Technologie, Voix

 

L’industrie des soins de santé abonde en défis : des patients présentant un large éventail d’affections, les déplacements du personnel dans les gros établissements qui doivent être joignables à tout moment, les règlements complexes en matière de confidentialité, comme l’HIPAA, et bien plus encore.

 

Les méthodes de communication traditionnelles en soins de santé ne suffisent pas

Les anciennes méthodes de communication des établissements de santé, comme les téléphones partagés, les téléavertisseurs et les fax traditionnels, s’avèrent de moins en moins efficaces de nos jours. Les appareils téléphoniques se révèlent utiles seulement si la bonne personne est sur place pour répondre à l’appel, alors que des messages vocaux cruciaux risquent de ne pas être reçus à temps. Les téléavertisseurs présentent des capacités de transmission d’information très limitées, nécessitant un partage des connaissances de codes définis arbitrairement ou que les destinataires de l’appel communiquent avec un système pour obtenir le message reçu.

Dans le milieu des soins de santé, les machines fax représentent encore l’épine dorsale du transfert d’information, bien qu’elles commencent à montrer des signes de vieillesse. Celles-ci peuvent faciliter la conformité avec l’HIPAA, mais elles entraînent la production de papier physique qui doit être recueilli ou remis aux bons destinataires, et par la suite détruit ou classé de façon adéquate. Comme il s’agit d’objets physiques, ceux-ci peuvent être facilement mal rangés, vus par les mauvaises personnes (une violation au sens de l’HIPAA), ou même volés.

« Selon notre évaluation, les hôpitaux américains « gaspillent » 12 milliards de dollars par an à cause d’une mauvaise communication entre les prestataires de soins. »
(Argarwal, Sands, & Diaz-Schneider)

Ces défis sont accompagnés de problèmes de communication qui peuvent entraîner des coûts considérables en termes de temps et d’argent. Cette réalité n’est pas une fatalité cependant.

 

Voyez comment des solutions de communications unifiées peuvent créer un nouveau paradigme en matière de collaboration efficace

Les applications de messagerie unifiée peuvent fournir de l’information sur la localisation des médecins, et ce, peu importe où ils se trouvent dans l’établissement (ou même entre deux établissements). À condition qu’ils aient accès à Internet, ils pourront consulter leur messagerie vocale, leurs courriels et leurs documents de fax sur IP, qui seront tous acheminés dans une boîte de réception unique. Cette fonctionnalité n’est pas seulement synonyme de communication efficace, car elle peut aussi contribuer à accroître la satisfaction et la sécurité des patients. Les pannes de communication représentent un facteur non négligeable des nombreuses poursuites pour faute professionnelle chaque année.

« Chaque année, environ 98 000 patients décèdent aux É.-U. en raison d’erreurs médicales, dont la plupart sont le résultat d’une mauvaise communication. »
(Salehi)

 

Voyez comment les communications unifiées peuvent améliorer la satisfaction et la sécurité des patients et comment cela entraîne une hausse des bénéfices

D’après des statistiques provenant de sondages réalisés auprès des patients, il y a de fortes chances que des prestations de certains établissements de santé ne soient pas d’aussi bonne qualité que ces derniers le croient. Ce décalage peut avoir de véritables conséquences financières à l’ère des forums et revues en ligne.

Le fait d’avoir les bonnes applications de CU contribuera grandement à la satisfaction des patients afin qu’ils se sentent plus autonomes, mieux écoutés et valorisés. Des études montrent qu’un taux de satisfaction plus élevé entraîne une hausse des bénéfices et que cette corrélation ne fait que se renforcer.

 

Pour en savoir plus

Lisez notre livre blanc pour voir comment les CU peuvent :

  • Diminuer le taux d’absences aux rendez-vous des patients, dont le coût s’élève à 150 milliards de dollars pour le système de santé américain chaque année.
  • Protéger contre les violations de données, dont la résolution du problème coûte en moyenne 408 $ par cas.
  • Garantir que le personnel reçoive l’information cruciale au moment opportun et à l’endroit voulu, diminuant ainsi les risques auxquels les patients sont exposés et les réclamations pour faute professionnelle.
  • Améliorer la satisfaction du patient, une réalité qui est de plus en plus directement liée aux recettes.

 

TÉLÉCHARGEZ LE LIVRE BLANC

 

Œuvres citées

Argarwal, R., Sands, D. Z., & Diaz-Schneider, J. (2010). Quantifying the Economic Impact of Communication Inefficiencies in US Hospitals. Journal of Healthcare Management.

Salehi, H. P. (2018). Smartphone for Healthcare Communication. Journal of Healthcare Communications, 3(3:34).

 

 

Leave a Comment