Nous utilisons des témoins à des fins d’analyse du Site Web, de statistiques, de profilage et de reciblage publicitaire. Nous pouvons aussi partager de l’information sur votre utilisation du Site Web avec nos partenaires publicitaires et analytiques. Vous pouvez désactiver les témoins dans les paramètres de votre navigateur à tout moment. Politique de confidentialité .
FERMER X
 Dans Blogue, Général, Sécurité, Technologie

Les TI dans le secteur de la santé sont en pleine évolution et représentent aujourd’hui une part de plus en plus importante dans les budgets alloués aux soins de santé. Découvrez trois façons d’améliorer l’infrastructure des TI dans le secteur de la santé.

Pour la majorité des établissements de soins de santé, les technologies de l’information ont profondément transformé la prestation, la qualité et la sécurité des soins prodigués aux patients. Elles sont devenues toute une industrie qui englobe la conception, l’utilisation et l’entretien des systèmes d’information, plus particulièrement pour le secteur des soins de santé visant à améliorer les soins médicaux à l’aide de systèmes de gestion des dossiers de santé électroniques (DSE) et des dossiers médicaux électroniques (DME) comme élément central. Étant donné que les DME contiennent les antécédents et les traitements médicaux des patients et que les DSE constituent des dossiers de santé électroniques officiels des patients, il est facile de comprendre comment les TI en santé ont évolué au fil des ans afin de protéger ces renseignements précieux.

 

Cliquez pour agrandir

L’évolution des systèmes DSE/DME

Lorsque la Health Insurance Portability and Accountability Act (HIPAA) a été adoptée en 1996 aux États-Unis, la gestion des systèmes DSE/DME a changé. Même si les systèmes offraient aux établissements de soins de santé le moyen de diminuer les coûts, d’accroître l’efficacité, de réduire le nombre d’erreurs et d’améliorer la satisfaction des patients, la loi HIPAA a forcé les fournisseurs de systèmes DSE/DME, de même que les fournisseurs de soins de santé et leurs partenaires, à se conformer à la réglementation en matière de sécurité. Cette réglementation impose des niveaux de sécurité supplémentaires pour protéger les renseignements sur la santé des patients et, par conséquent, la sécurité des systèmes DSE a été améliorée afin d’inclure la normalisation des mesures de sécurité comme le contrôle d’accès basé sur les rôles (RBAC), les sauvegardes de données automatiques, les registres de vérification, les déconnexions automatiques et le cryptage des données.

En outre, la Health Information Technology for Economic and Clinical Health Act (HITECH), adoptée en 2009, précise « l’utilisation à valeur ajoutée » des systèmes DSE/DME aux États-Unis et comprend même des incitatifs financiers à l’intention des médecins et des hôpitaux qui suivent les lignes directrices qui y sont énoncées. Il va sans dire que, depuis l’entrée en vigueur de la loi HITECH, on a constaté une augmentation considérable du nombre de solutions DSE/DME mises en place dans les établissements de soins de santé.

 

Les dépenses liées aux TI en santé sont en croissance

Même si les solutions DSE/DME facilitent énormément les choses en matière d’accessibilité, d’amélioration des flux de travail et d’interopérabilité entre les établissements de soins de santé, elles représentent seulement une infime portion des dépenses consacrées aux TI dans le secteur des soins de santé. En 2015, un sondage mené auprès de professionnels de la santé révèle que 72 % des répondants ont affirmé que les TI en santé représentaient la plus grosse dépense de leur organisation : un pourcentage qui devrait augmenter avec l’entrée en vigueur du règlement général sur la protection des données (GDPR). Les TI en santé n’englobent pas seulement les systèmes DSE/DME, mais aussi les réseaux et les serveurs qui les prennent en charge les postes de travail et les appareils mobiles que les professionnels de la santé utilisent pour accéder au système informatique.

En ce qui concerne la gestion des données, les professionnels des TI dans ce secteur savent qu’il existe aujourd’hui beaucoup d’options dans lesquelles investir pour simplifier et centraliser les infrastructures des TI. Il existe beaucoup de matériel et de logiciels sur le marché qui aident les fournisseurs en soins de santé à améliorer la qualité des soins offerts aux patients, la gestion du travail du personnel et la conformité à la réglementation — jetons un coup d’œil sur quelques-uns des meilleurs moyens d’améliorer l’infrastructure des TI dans le secteur de la santé.

 

1. Examiner d’autres options pour le stockage des données

En vue de répondre aux besoins croissants en matière de stockage de données et de règlements de conformité, de nombreux établissements de soins de santé sont en train de bâtir des centres de données pour être plus souples et plus adaptables. Habituellement, les administrateurs des TI dans les hôpitaux ont opté pour le stockage de données sur site en raison du contrôle que ce type de solution leur confère. Cependant, ce stockage physique requiert des travaux d’entretien, l’agrandissement de la capacité de stockage, un service de dépannage, etc. Tous les établissements de soins de santé n’ont pas recours au même type de stockage de données, mais bon nombre d’entre eux vont probablement intégrer le stockage dans le Cloud dans leur infrastructure informatique.

Les options de stockage de données dans le Cloud sont souples, adaptables et moins coûteuses que les déploiements sur site. Aujourd’hui, les fournisseurs de soins de santé peuvent choisir entre les systèmes d’hébergement publics ou privés, dont la plupart offrent des plans intéressants de sauvegarde et de reprise après sinistre. Autres avantages du stockage des données dans le Cloud : cette option permet de libérer le stockage à l’interne ainsi que les ressources, améliore l’interopérabilité et facilite l’intégration avec les applications. Si vous envisagez la migration dans le Cloud d’une partie des données relatives à la santé, il est important de discuter du respect de la conformité et des mesures de sécurité mises en place par les fournisseurs éventuels afin de vous assurer de faire le bon choix.

 

2. Abandonner le fax traditionnel

Aussi surprenant que cela puisse paraître, les appareils de fax datant de plusieurs décennies sont encore largement utilisés dans les hôpitaux et les cabinets des médecins. La sécurité des données revêt une importance capitale dans le secteur des soins de la santé, mais les fournisseurs n’ont pas le temps ou les ressources d’examiner d’autres options.

Même si le fax est différent de l’environnement numérique et informatisé que les règlements de conformité ont principalement réussi à bâtir, la technologie de fax n’est tout simplement pas fiable :

  • le fax laisse trop de place à l’erreur humaine : envoyer un fax à un mauvais numéro est une erreur courante, comme en témoigne le grand nombre de brèches de données rapportées ;
  • les coûts liés au papier, à l’encre et à l’entretien s’accumulent ;
  • la réglementation telle que la loi HIPAA sur la confidentialité recommande fortement que les transmissions par fax ne contiennent qu’un minimum d’information nécessaire.

D’autres options, comme les protocoles T.38 et les solutions dans le Cloud, sont devenues populaires pour transmettre en toute sécurité des dossiers de patients et autres données sensibles. Mais comment fonctionne le fax t.38? C’est une technologie qui vous permet d’envoyer des fax sur votre réseau informatique existant. Cela permet à vos transmissions de fax d’avoir lieu sur un serveur à distance, c’est-à-dire dans le Cloud. Ces solutions sont très abordables et rentabilisent la connexion Internet existante ; elles préviennent la perte ou l’usage à mauvais escient de fax que l’on a laissé traîner et elles s’adaptent facilement. De plus, de nombreuses solutions de fax s’intègrent parfaitement aux systèmes DSE/DME actuels, permettant ainsi aux membres du personnel d’envoyer et de recevoir des données essentielles à partir d’une plateforme avec laquelle ils se sentent à l’aise.

 

3. Échange sécurisé de fichiers : solutions simples pour la transmission des données

Le courriel est un autre outil couramment utilisé pour transmettre des données aux patients et au sein du réseau de la santé. Les établissements de soins de santé ne peuvent pas tous se permettre de mettre en place les mesures de sécurité nécessaires pour protéger suffisamment les serveurs de courriels afin de demeurer conformes à la réglementation et d’éviter les brèches de données.

D’autre part, le courriel limite la taille des fichiers joints, ce qui oblige les services de soins de santé à trouver d’autres façons d’envoyer et de recevoir des fichiers volumineux comme les dossiers des patients ou les images issues d’examens médicaux. Par exemple, les services de radio-oncologie au sein du système de soins de santé Inova en Virginie gravaient des fichiers volumineux sur CD et avaient recours à des services de messagerie pour envoyer des données de patients à d’autres hôpitaux et établissements de soins de santé dans leur réseau avant de choisir de faire la transition vers XM SendSecure.

La solution SendSecure est un exemple de logiciel collaboratif dédié à l’échange sécurisé de fichiers qui prend peu de temps et d’efforts pour mettre en place. Le logiciel utilise le double cryptage, ce qui maintient les fichiers cryptés durant le téléversement et le téléchargement, contrairement à la plupart des serveurs de courriels qui cryptent les fichiers uniquement pendant leur transfert. Les utilisateurs peuvent envoyer un nombre illimité de fichiers, jusqu’à 5 téraoctets par fichier, supprimant ainsi le problème de transmission de fichiers volumineux. Semblable aux solutions actuelles de fax sur IP ou de fax dans le Cloud, la solution SendSecure s’intègre aussi aux applications qu’on utilise tous les jours, comme Outlook, et peut même être utilisée à partir de n’importe quel navigateur Internet.

 

Vous cherchez un moyen d’améliorer votre infrastructure des TI en santé et d’assurer que vos données sont protégées pendant leur transfert et leur stockage? Parlez avec un expert dès aujourd’hui pour vous renseigner au sujet des solutions de fax sur IP et d’échange sécurisé de fichiers qui répondent à vos besoins!

 

PARLEZ À UN EXPERT

 

Leave a Comment