Chat with us, powered by LiveChat
Nous utilisons des témoins à des fins d’analyse du Site Web, de statistiques, de profilage et de reciblage publicitaire. Nous pouvons aussi partager de l’information sur votre utilisation du Site Web avec nos partenaires publicitaires et analytiques. Vous pouvez désactiver les témoins dans les paramètres de votre navigateur à tout moment. Politique de confidentialité .
FERMER X
 Dans Blogue, Communications Unifiées, Technologie, Voix

 

D’une certaine façon, c’est comme un retour au point de départ pour le milieu de la communication unifiée.  Le héros méconnu des systèmes de CU est la messagerie vocale, la fonctionnalité dont tout le monde a besoin, mais que personne ne juge nécessaire d’évoquer. On a consacré beaucoup de temps à diversifier la CU au-delà de la voix, mais son heure de gloire renaît.

 

Au tout début, la voix régnait en maître

Au départ, il y avait le PBX, le répondeur, puis finalement les standards automatiques (à l’époque, des menus téléphoniques rudimentaires). Il s’agissait de permettre aux gens de communiquer entre eux de manière audible, même si le poste d’une des personne était noyé dans une immense salle de bureaux et qu’elle était partie dîner, et donc pas en mesure de répondre au téléphone.

 

Le numérique s’est emparé des moyens de communication

Après coup, nous sommes entrés dans l’ère numérique de plein fouet, et on pensait déjà à créer un système de communication unifiée qui puisse regrouper les fonctions de fax, de messagerie vocale, de courriel et de clavardage instantané (au fur et à mesure de leur arrivée sur le marché). Le courriel était censé nous libérer – on peut griffonner un message vite fait bien fait dès qu’on y pense, et le destinataire le recevra presque aussitôt. La messagerie unifiée regroupe tout en un seul et même endroit, la boîte de réception, de façon que les gens n’aient pas à courir après leurs conversations d’un appareil à l’autre.

 

La voix est de nouveau sous les projecteurs

Croyez-le ou non, les technologies de voix font de nouveau parler d’elles comme le secret oublié pour un monde plus efficace et intuitif. L’avenir se joue dans la reconnaissance vocale. Elle s’impose de trois façons.

  1. Je lis ce que tu as dit : la reconnaissance vocale

Le répondeur, c’est bien, mais on ne veut pas perdre notre temps à écouter un message qui ne nous intéresse pas. Et c’est là que la technologie de la synthèse vocale joue sa carte. Être en mesure de recevoir une transcription du message vocal par courriel ou message texte peut nous faire gagner du temps, et nous permettre ainsi de repérer un appel de démarchage en quelques secondes.

  1. Plus rapide que vos doigts : les assistants personnels vocaux et la synthèse vocale

Apple, Google, Microsoft, Amazon, ainsi que bien d’autres misent fort sur les assistants personnels vocaux pour leurs clients. Leurs raisons sont aussi valables pour la maison que pour le bureau : en règle générale, on parle trois fois plus vite environ qu’on ne tape. Vous ne pouvez pas taper du texte lorsque vous conduisez, que vous cuisinez et êtes recouvert de farine ou quand votre ordinateur est à l’autre bout de la pièce, mais vous pouvez utiliser votre voix.

Les assistants personnels grand public sont excellents pour les tâches simples comme trouver la distance Terre-Lune, appeler un ami dans votre carnet d’adresses ou vous créer un rappel pour nourrir le chat. Toutefois, les possibilités qu’ils offrent ne sont pas d’une grande utilité dans un contexte d’affaires

Un véritable assistant personnel d’entreprise permettra aux utilisateurs de modifier leurs rendez-vous, de changer leur état de disponibilité sur tous leurs supports de communication, d’écouter et de répondre à leurs courriels (par synthèse vocale), et bien d’autres choses.

  1. Gagner sur les deux tableaux avec votre communication : les standards automatiques à reconnaissance vocale

Les clients n’ont jamais été fervents des menus téléphoniques, même si ceux-ci servent un rôle crucial pour les entreprises – libérer le personnel pour s’occuper des appels qui demandent vraiment qu’on y porte attention. Les standards automatiques à reconnaissance vocale permettent de pallier cette problématique car ils sont plus rapides et plus intuitifs. Au lieu d’avoir à écouter tout le menu, « Appuyez sur 1 pour la comptabilité, appuyez sur 2 pour les horaires… », la personne qui appelle a simplement besoin de dire au système ce qu’elle veut.

La reconnaissance vocale peut s’avérer un atout incroyable également pour notre population vieillissante – les systèmes téléphoniques à boutons peuvent être quelque peu déroutants pour une personne âgée, mais demander à l’ordinateur ce qu’elle veut se fait naturellement.

Au bout du compte, c’est gagnant-gagnant – le client éprouve moins de frustration, se sent écouté, et l’entreprise protège son personnel dont elle a besoin ailleurs.

 

Donnez à votre entreprise la puissance de la voix

XMedius produit une solution de communication unifiée qui vous donne accès à des applications de reconnaissance vocale très pointues et faciles à intégrer dans votre infrastructure actuelle. Notre plateforme XM Connect (anciennement CX-E) est un ajout incontournable qui permet à vos employés de tirer pleinement parti d’applications à reconnaissance vocale de pointe comme le standard automatique et l’assistant personnel, et d’améliorer ainsi l’efficacité et leurs rapports avec le public. Parlez à un spécialiste pour en savoir plus sur nos solutions, et ce qu’elles peuvent offrir à votre entreprise.

 

PARLEZ À UN EXPERT

 

 

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search